Le petit village, situé pas loin de Plitvice, représente une partie importante de l’histoire croate. La vieille ville de Drežnik a été déjà mentionnée pour la première fois au 11ème siècle. Ce village a été gouverné par les princes de la famille Nelipić, Gising, Babonić et Šubić. A partir de 1323 jusqu’à la moitié du 16ème siècle il a été gouverné par la famille Frankopan. Pendant la période des conquêtes turques le village de Drežnik a été le bastion de défense très important, qui a été conquis, détruit et reconstruit à plusieurs reprises. En 1866 le trésorier impérial a vendu la forteresse de Drežnik à un commerçant, lequel a commencé avec la destruction des murailles et les a vendues comme des matériaux de construction. La municipalité de Rastoke a fait le projet de reconstruction du bâtiment, et la partie extérieure de la forteresse a été déjà reconstruite.